Accueil

La municipalité

Localisation

Hôtel de ville

Services municipaux

Albums-photos

Liste de diffusion

Nous rejoindre


Historique | Origine du nom | Armoirie | Statistiques | Plan stratégique

Historique de la municipalité

Historique de la municipalité de Sainte-Marthe en MontérégieBien que la proclamation érigeant civilement la paroisse de Sainte-Marthe soit datée du 12 mars 1857, la formation de la municipalité remonte au 1er juillet 1855.

La première assemblée du conseil a eu lieu le 6 août 1855. Les membres du conseil étaient Messieurs James Madden, Joseph Cyr, Patrick Burns, Léandre Roy, François Gingras, Julien Lefaivre et François-Xavier Lanthier. Les conseillers nommèrent M. Madden au poste de maire.

Au début de l’année 1925, les citoyens du village ont présenté au conseil une requête demandant leur incorporation. Elle a été rejetée par le conseil le 2 février 1925. Le 17 juin 1926, une seconde requête est présentée. Elle est acceptée et le 13 mars 1928 était proclamée l’érection de la corporation du village de Sainte-Marthe.

Le 9 mai 1928, le premier conseil du village a été élu. Il était composé de Messieurs Emery Quesnel, maire et des conseillers Ambroise Carrière, John Downs, Osias Campeau, Fortunat Montpetit, Wilfrid St-Denis et Théodore St-Denis.

Dès 1965, il a été question de réunir la paroisse et le village. Cependant, ce n’est que le 10 septembre 1979 que le processus de fusion a été engagé. Après toutes les procédures requises, le projet s’est concrétisé le 27 décembre 1980.

L’aqueduc
Dès le 12 août 1861 un règlement autorisait les intéressés à faire venir l’eau du trait carré des terres bas St-Guillaume vers le rang bas Ste-Marie pour desservir les résidents des lots 1 à 13.

Mais ce n’est qu’en 1905 que l’on construira un aqueduc alimenté par une source pour desservir le village. C’est Fortunat Montpetit et al qui a été autorisé à construire un tel aqueduc dans Saint-Guillaume.

À cette époque, le réseau d’aqueduc était détenu par une entreprise privée. Ainsi, à partir de 1963, des usagers commencèrent à se plaindre de l’approvisionnement en eau. Comme le propriétaire n’était pas en mesure de réaliser les travaux exigés, le village a acheté l’aqueduc le 7 février 1967 pour la somme de 11 000 $.

En 1986, l’approvisionnement par un seul puits étant devenu insuffisant, la municipalité a acheté un terrain du côté est du village pour y creuser un nouveau puits et y installer un nouveau système de pompage en complément au premier situé du côté ouest du village.

L’électricité
Le 17 décembre 1926, un avis de motion en vue d’un règlement permettant à la compagnie Ottawa Montreal Power de passer une ligne électrique dans la municipalité était donné. Un second avis de motion menant à l’adoption d’un règlement a également été donné le 4 juillet 1927. Le conseil s’engageait alors à payer pour 8 lumières de rues, les deux autres étant payées par Messieurs F.X. Pelland, curé et Emery Quesnel, maire.

En 1937, le conseil demandait à Gatineau Power (anciennement la Ottawa Montreal Power) d’étendre sa ligne électrique dans toute la paroisse. Ce n’est cependant que dans les années 1950 que l’ensemble du territoire a été desservi.

© 2006 - Municipalité de Sainte-Marthe